Être auto-entrepreneur : le quotidien


Voilà le sujet qui est le plus revenu dans vos demandes :


Raconter sa vie d’auto-entrepreneur.


Je ne peux pas dire que ce soit un sujet facile car je n’ai pas encore la sensation d’avoir trouvé un équilibre parfait, mais j’y travaille, et petit à petit je vois la différence.

Pour moi la première étape a été de ne plus mettre de réveil. Désolée les salariés qui se lèvent tôt, mais c’est ce qui a fait une grande différence dans mon quotidien et ma vie en général. Fini les furieuses envies de dormir à 14h après le repas du midi, j’ai trouvé mon rythme naturellement. Je n’ai jamais été du genre à me lever à midi donc aucune conséquence sur ma productivité.


Le matin, je me lève entre 8h et 9h selon les périodes de l’année, et j’attaque directement ma journée devant un thé et mon ordinateur. Je m’occupe le plus souvent de préparer les commandes, la poste, l’administratif, répondre aux demandes sur les réseaux, faire les dessins en attente, préparation des kits, photos des créations, etc. Tous les tâches que je considérais comme pénibles mais qui avec le temps prennent une mesure un peu différente. Par exemple, je détestais faire mes comptes, c’était le sujet tabou, une procrastination absolue. Et puis quand le chiffre d’affaire commence à décoller un peu, et bien ça change un peu la donne… On est content de voir que ça avance, que nos efforts paient.


Je mange le midi, assez rapidement, je ne fais pas de vraie pause.


Puis l’après midi c’est broderie, de 13h30 à 19h environ. Pendant ces heures, j’aime beaucoup écouter des choses : musiques, podcasts, livres audio, séries, et même films. Je trouve que c’est un bon moyen de se concentrer, d’apprendre des choses, quelques fois de se divertir tout en travaillant. Je fais une pause dans l’après midi avec un thé, et je prépare en même temps la photo qui sera publié le soir. Et très souvent à 19h, je prends conscience qu’il faut que je poste sur instagram alors j’écris une description, la plupart du temps un peu à l’arrache (avouez-le on est tous un peu pareil non ?^^).

Le gros problème c’est que je n’ai pas d’atelier à moi. Mon atelier c’est mon appartement et plus particulièrement ma chambre. La tentation est parfois très grande de chiller sour son canapé ! Mon truc à moi pour me motiver c’est de créer un mur de jolies choses : des mots de clients, des illustrations, des photos, des phrases,… essayer de vous entourer de ce qui vous fait sourire, vous fait du bien.


Selon les périodes, je brode également le soir (le matin aussi !) pour être productive à 300%. Mais en ce moment le soir, je varie les plaisirs, je cherche des inspirations pour des futures projets, je dessine, j’écris pour le blog, je fais des listes (de tout en n’importe quoi) et des programmes (que je ne suis jamais !). Le plus dire est de décrocher. Je travaille souvent le week end, pas forcément en broderie pure mais souvent à répondre aux messages, faire un peu de communication,…


J’ai commencé l’aventure de l’auto-entreprenariat un peu par hasard, je ne pensais faire que de la sous-traitance. Mais voilà un jour ça arrive, alors on tâtonne, on essaye, on galère, on ne sait pas trop où on met les pieds mais on y va. Et je tâtonne toujours, pour trouver mon équilibre, pour essayer d’en vivre, pour être bien. Je n’ai pas de remède miracle, de formule magique pour y arriver, je suis comme vous, j’avance, quelques fois en me prenant le petit orteil dans la table basse, mais j’avance.




Podcasts : Transfert ; La leçon ; Cent états d'âme ; Emotions ; les feuilletons, fictions ou livres lus de France Culture ; affaires sensibles France inter ; Un bon moment ; 4 comiques dans le vent ; Philosophy is sexy ; livres audios sur youtube, ...

0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Illustration_sans_titre.PNG
Illustration_sans_titre.png