Broder ? Oui c'est mon métier ! - Virginie

"J'ai eu envie de parler de mon métier, et de la broderie en général, pour casser les préjugés et le montrer dans toute sa richesse et sa complexité. J'ai imaginé partir à la rencontre (virtuelle) d'artisans textiles qui participent à la diversité de cet art."


J'ai découvert le travail de Virginie grâce à ses illustrations brodées, notamment celle de Margaux Motin, ma dessinatrice de coeur depuis que j'ai 15 ans. Virginie est une brodeuse aux multiples talents, elle jongle entre prestation pour de grandes marques, illustration brodée et création unique. Mon coup de coeur : les petits culs brodées avec Adolie Day !

(Illustration Adolie Day)

Rencontre avec Virginie Renault, brodeuse d'art


Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis Virginie Renault, je suis brodeuse depuis 6 ans et je vis à Nantes.


Comment as-tu découvert la broderie ?

J’ai découvert la broderie grâce à un reportage sur les petites mains de Jean Paul Gautier sur Arte, j’ai vu les brodeuses et j’ai eu une révélation.


Quel a été ton parcours ?

J’ai fait des études de graphisme et d’illustration à Paris, puis j’ai été libraire dans une librairie jeunesse dans le 14ème arrondissement pendant 6 ans. Quand ma librairie a fermé, j’ai voulu revenir à quelque chose de plus manuel mais je ne savais pas trop quoi… C’est à ce moment là que j’ai découvert ce fameux reportage, j’ai décidé de faire une formation puis de me lancer en tant que brodeuse.


Peux-tu nous parler de ton travail en broderie (ou textile en général) ? Comment t’es venu l’idée de broder des illustrations ?

Mon travail en broderie consiste en plusieurs choses, d’abord je travaille pour des marques de prêt à porter. Je vais en magasin et quand les clients achètent un vêtement je viens broder un mot ou un petit motif dessus (Hermès, Sézane, Vuitton, Nike,…). C’est une partie assez spécifique de mon travail que je réalise principalement pendant les fêtes de fin d’année. Ensuite j’ai une autre partie où je travaille pour des créatrices de robes de mariée notamment avec Anne de la forêt. Enfin je brode des illustrations de dessinateurs que j’aime. Cela m’a amené des expositions, des collaborations,… L’idée m’est venue car j’ai été libraire jeunesse pendant quelques années, j’ai toujours aimé les illustrateurs et illustratrices pour enfants mais aussi la BD. Cela fait vraiment le lien avec mon métier précédant.



Quelle est ta création préférée ? Avec quel/le auteur/illustrateur as-tu préféré collaborer ?

Il y a deux choses dans ces illustrations. La première chose, c’est que je vais prendre le dessin d’un illustrateur ou d’une illustratrice, sans le prévenir, et une fois la broderie terminée, je vais l’offrir à son auteur. Il n’y a aucune rémunération, c’est vraiment un cadeau que je leur fait. La création que j’ai préféré faire est celle de Cyril Pedrosa , c’est aussi celle qui m’a pris le plus de temps à réaliser. Les illustrations que je brode, je les aime toutes, donc c’est vraiment difficile de choisir mais sur celle de Cyril Pedrosa j’ai passé 56 heures. Rien que dans l’arbre j’ai fait le même motif pendant 30 heures. C’est une broderie assez particulière pour moi, et j’adore le travail de cet auteur. Suite à ça, j’ai collaboré avec plusieurs autres illustrateurs et illustratrices pour en faire des ventes. J’ai aussi beaucoup aimé travailler avec Camille Garoche, car son dessin était vraiment parfait pour la broderie, et Adolie Day et Petites Luxures avec qui je collabore souvent. C’est compliqué de choisir une broderie que j’ai préférée faire, je les aime toutes et je compte en faire pleins d’autres encore.

Que préfères-tu faire (style, techniques, points,...) en broderie ?

Là aussi, c’est difficile de choisir. En ce qui concerne les points, je crois que mon préféré est le point de noeud, parce que j’adore le faire et le rendu surtout, je trouve ça très beau. Je fais également énormément de points de chaînette, que j’adore. Ce que je préfère faire, c’est broder les illustrations des dessinateurs que j’aime. Je travaille aussi en collaboration avec une artiste, Lauren Collin, qui sculpte du papier. C’est une collaboration à 4 mains qui se fait dans son atelier, et j’adore vraiment.



Qu’est ce qui t’inspire ? Ou QUI est-ce qui t’inspire ? (mode, cinéma, voyage, art, littérature, rencontre, personnes,...)

J’adore l’histoire de l’art, je prend des cours, et cela m’inspire énormément. La nature m’inspire beaucoup également, je brode beaucoup d’insectes. Je trouve que dans la nature, tout est déjà très graphique et avec des couleurs incroyable. Sinon évidemment, la bande-dessinée, les livres. Et puis le cinéma, la littérature, et les parcours d’artisan. J’écoute beaucoup de podcasts où certains racontent leur histoire, et cela m’inspire beaucoup.


Un artiste/artisan/créateur en broderie/textile que tu aimes et que tu souhaiterai nous faire connaitre?

Ce n’est pas vraiment de la broderie mais pour moi ça se rapproche beaucoup, c’est un artiste plumassière, Janaïna Milheiro, qui fait des sculpture en plumes sublimes ! Je vous conseil vraiment d’aller voir, c’est très créatif et maîtrisé, je trouve ça vraiment très beau.


Quel a été le meilleur conseil qu’on t’ai donné (dans la vie, en broderie, entreprise, étude,...) ?

C’est une bonne question. Je pense que c’est ma maman qui m’a donné ce conseil, qui est « Ce sont les petits pas qui font les grands chemins », c’est-à-dire qu’il faut passer du temps sur certaines choses pour que le résultat soit à la hauteur. Je trouve ce conseil très vrai, surtout en broderie, en tant qu’artisan pour maîtriser un artisanat, et dans la vie plus en général. En broderie en particulier, parce que je trouve qu’en broderie on mets beaucoup de temps à faire un oeuvre, et le fait de devoir appliquer perle par perle et d’y passer des heures, c’est ce qui me plaît. On arrive pas à avoir quelque chose de satisfaisant, de beau et de vrai sans y passer du temps, pour moi cela ne marche pas. Il

(Illustration Pénélope Bagieu) faut le faire petit à petit, donc je pense souvent

à ce conseil, et je le trouve très beau.


Qu’est ce qu’on peut te souhaiter pour l’avenir ? As-tu des projets précis ((dont tu souhaites parler bien sur ;)) ?

Ce qu’on peut me souhaiter pour l’avenir, c’est de continuer à être heureuse dans mon métier et d’avoir pleins de projets divers et variés, en broderie notamment, mais aussi dans la vie.

Oui j’ai beaucoup de projets. Il y en a un en particulier qui est super, qui est une exposition avec l’illustratrice Adolie Day qui aura lieu à Nantes en juin, nous allons bientôt en parler sur nos réseaux sociaux (l'exposition est à ce jour terminée). Sinon j’ai plusieurs collaborations différentes, et aussi le projet sur toute l’année de poster sur mon Instagram tous les mois la broderie d’un insecte en voie de disparition.





Un GRAND merci à Virginie d'avoir pris du temps pour répondre à mes questions. Allez suivre son compte Instagram de toute urgence ! @virginie.renault_brodeuse




0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Illustration_sans_titre.PNG
Illustration_sans_titre.png